Optimiser votre centrale Air Comprimé
et répondre à vos enjeux éco énergétiques

5 bons gestes à avoir en cas de panne

5 bons gestes à avoir en cas de panne Airmax Groupe

Votre centrale d’air comprimé est en panne ?

On vous partage les 5 bons gestes à avoir en cas de panne sur votre compresseur industriel.

1. Vérifiez que votre compresseur n’a pas été arrêté manuellement.

A première vu, cela peut paraître simple, mais cet incident arrive plus souvent qu’on ne le croit.

Trois facteurs peuvent le provoquer :

–             Une personne a physiquement arrêté le compresseur

–             La non configuration de L’horloge interne du compresseur

–             La machine a été éteinte à distance

Pour remédier au premier facteur rien de plus simple, il suffit de rallumer la machine.

Il est nécessaire de vérifier que l’horloge interne soit bien programmée, pour régler la problématique issue du deuxième facteur.

Attention, certaines horloges ont besoin d’être reprogrammées manuellement lors des changements d’heure. 

Concernant le troisième facteur, il vous suffit de vérifier si la machine a été éteinte sur place ou à distance.

2. Vérifiez qu’il n’y ait pas de trace d’huile.

Avant tout, si vous constatez une tache d’huile, c’est peut-être que votre compresseur fuit. Vérifiez le niveau d’huile.

 Si celui-ci n’est pas correct, une seule solution, appeler la hotline. En définitive, n’hésitez pas à rester proche de la machine lorsque vous passez l’appel. Vous êtes la personne la plus à même de détecter l’endroit d’où pourrait provenir la fuite.

Une fois le diagnostic établi, un technicien viendra dans vos locaux pour vous dépanner.

3.  Vérifiez si les vannes sont bien ouvertes.

Il arrive parfois que les vannes aient été refermées par inadvertance. Dans ce cas, votre compresseur peut se mettre en surpression. Pour procéder à la vérification, il vous suffit de suivre votre réseau pour observer une anomalie. Cela peut se traduire par une vanne fermée, ou encore un By-Pass resté ouvert

En détectant cette complication en amont, vous aidez notre service hotline à mieux diagnostiquer votre problème et ainsi vous proposer une solution plus adaptée.

4.  Vérifiez que vous n’avez pas de problème électrique au sein de vos locaux.

Un compteur électrique qui disjoncte et c’est toute une ligne de production qui s’arrête. Sans électricité, le compresseur se stoppe automatiquement.

Dans ce cas précis, un message de défaut s’affiche sur votre compresseur lors du retour de l’électricité. Il vous suffit d’acquitter le défaut et de redémarrer votre machine.

Si celle-ci ne redémarre pas, n’hésitez pas à nous appeler.

5. Vérifiez la température ambiante de la pièce

Votre compresseur ne démarre pas le matin ? Il y a de grandes chances que ce soit dû à la sécurité hors gel qui interdit le démarrage sous 3°C.  Lorsque que les températures sont trop basses, votre compresseur s’arrête automatiquement. N’hésitez pas à nous appeler pour que nos équipes vous donne la marche à suivre pour faire repartir votre compresseur.

Inversement, si la température est trop élevée le compresseur peut monter en défaut de température. Il s’éteint pour éviter une surchauffe. 

Pour information, la température idéale de la pièce compresseur doit être maintenue entre 20 ° et 35°. La température maximale attendue dans une salle compresseur ne doit pas dépasser 45°

Attention ces températures peuvent rapidement être atteintes en été si le local n’est pas bien isolé et ventilé.

Point sécurité :

Pour rappel, vous n’êtes pas habilité à entrer dans les paramètres de la machine, ni à ouvrir le compresseur. Si vous constatez un dysfonctionnement, une seule solution : Contacter la hotline technique.

N° 03 86 553 553

Ce numéro est gratuit

Nos équipes réaliserons un premier diagnostic par téléphone.

Pour les aider, merci de préparer ces éléments :

– Nom du client

– Référence de la machine (notifiée sur la plaque signalétique de la machine)

– Date de la dernière maintenance

Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre page dépannage

6. Geste bonus : souscrire à un contrat de maintenance

Pour éviter les pannes, il existe une solution : le contrat de maintenance.

L’objectif de la maintenance est de diminuer fortement le taux de panne, voir de le rendre inexistant.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre page maintenance

Partager cette actualité