Newsletter #2

Juillet 2019

Le saviez-vous ?

Connecté au futur

Le futur est déjà là avec Iconn de Compair, leader européen de compresseurs, la plate-forme de connectivité nouvelle génération.

Désormais, tous les nouveaux compresseurs Compair (plus de 30 KW) sont équipés du système Iconn pour une surveillance proactive intelligente en temps réel. Cette innovation donne un accès immédiat aux informations de fonctionnement de la production et du traitement d’air comprimé. La réalisation de diagnostics à distance et la simplification des opérations de maintenance optimisent les performances opérationnelles.

 

Avantages pour les utilisateurs ?

  • Performances des équipements maximisées
  • Plus grande disponibilité
  • Maintenance optimisée
  • Efficacité accrue
  • Main d’œuvre et gestion administrative réduite
  • Totale tranquillité d’esprit

Une histoire d’experts

La problématique du client…

Le contrat avec le prestataire en place arrive à son terme et n’offre pas une totale satisfaction :

  • Solution en place ne permettant pas de matérialiser un secours
  • Manque de transparence sur les relevés d’informations centrales
  • Manque d’autonomie du client pour accéder à ces informations
  • Ratios de performance et énergétiques pouvant être optimisés

Objectif : renouveler ce contrat avec une offre plus compétitive et optimiser les performances de la centrale.

La solution des experts Airmax

  • Une solution innovante avec la mise en place de plusieurs compresseurs à vitesse variable et puissance égale qui optimisent l’engagement des compresseurs. C’est un nouveau procédé. Les équipes techniques installent habituellement un compresseur à vitesse variable et plusieurs fixes. Une centrale complète gérée par le Système B.L.S de Compair qui permet de suivre en temps réel le besoin en air comprimé du client et d’obtenir une pression linéaire.
  • Une solution rentable. Pour le traitement de l’air, la nouvelle technologie Beko offre un rendement optimisé avec la suppression de l’usage de l’air comprimé pour le refroidissement, mais aussi un meilleur dimensionnement des composants qui limitent la perte de charge.
  • Une solution de contrôle accru. Nous avons installé un pack iConn et BLS Compair pour permettre l’analyse des données qui remontent en instantané au client et au service maintenance Airmax : KW, débit, point de rosée, rendement. Cette solution nous offre une réactivité maximale pour être plus prédictif sur les interventions.
  • Une solution financière sur-mesure : elle est optimisée par la valorisation des certificats d’économie d’énergie.

Les Résultats ?

  • Une plus grande efficacité avec l’amélioration du ratio Watt/m3.
  • Une centrale d’air comprimé plus pérenne par son dimensionnement avec la mise en place d’un secours
  • Une meilleure gestion et une totale transparence des résultats des performances.

L’actu réglementaire

Contrôler la qualité de l’eau rejetée (turbidité), c’est essentiel

Le taux d’huile dans l’eau est réglementé et ne doit pas dépasser 20mg/l de condensats pour les sites non classés. Au-delà, des sanctions juridiques s’appliquent dans le cadre de la protection de l’environnement.

Les condensats émanant des compresseurs lubrifiés et non lubrifiés sont hautement toxiques pour l’environnement. Il s’agit d’une émulsion d’eau acide, d’huile et autres polluants que le compresseur rejette.

Il en résulte une formation de condensats pollués qu’il faut impérativement traiter avant rejet.

Pour contrôler la turbidité de l’eau et la conformité réglementaire de votre installation…

NEWS DU GROUPE

L’agence de Bordeaux, AES, fête ses 2 ans au sein d’Airmax Groupe !

A l’image de notre groupe Airmax, AES confirme son efficacité et son implication régionale !

Un partenaire conseil local : un équipe de techniciens, un bureau d’études, un service après-vente dédié et un chargé d’affaires qui vous accompagne.

Retrouvez AES au salon ALINA, stand C32

Salon professionnel de l’industrie Agro-Alimentaire

Du 24 au 26 Septembre, Parc des Expositions Bordeaux Lac.

Contactez-nous au 05 56 20 59 91

Cliquer ici pour vous désabonner de la newsletter